Doorzoek volledige site
30 november 2016 | PHILIPPE SELKE

La tour Astro, devenue plus haut bâtiment passif de Belgique

Illustratie | ALTIPLAN°
Illustratie | ALTIPLAN°
Illustratie | ALTIPLAN° / Georges De Kinder
Illustratie | Cordeel
Illustratie | Cordeel

Il y a quelques jours, la tour Astro, située le long de la Petite Ceinture à Saint-Josse, a accueilli les employés d'Actiris. Ceux-ci seront bientôt rejoints par leurs collègues du VDAB et de Bruxelles Formation, pour former ensemble la Cité des métiers. Dans son avant-dernier numéro, le magazine Bouwen aan Vlaanderen présente un reportage sur la rénovation de cette tour qui, avec ses 107 mètres et ses 30 étages, est devenue le plus haut bâtiment passif de Belgique. La rénovation a été orchestrée par Altiplan Architects et Estudio Lamela, et menée par l'entreprise Willemen en association momentanée avec Cordeel.

 

Érigé en 1974, cet immeuble de bureaux a reçu un nouveau look. Les quelque 35 000 m² d'espace de bureaux ont été redessinés et optimalisés. De plus, la tour arbore une nouvelle façade, qui laisse pénétrer la lumière du jour plus profondément dans le bâtiment. L'excellente isolation de la façade en fait le bâtiment passif le plus haut de Belgique.

Le nouveau design remplace la façade cuivrée de l'ancienne tour Astro. Les bureaux Estudio Lamela et Altiplan ont opté pour une façade bleue aux accents blancs. Ils ont rajouté trois étages à cette tour qui en comptait déjà trente, afin de cacher derrière la façade vitrée les espaces techniques, jadis visibles côté rue. Cinq niveaux de stationnement se trouvent sous le bâtiment.

La société momentanée THV Astro (Willemen-Cordeel) a rénové la tour ces deux dernières années. Le bâtiment a été dénudé, la structure adaptée et une nouvelle structure en acier a été installée sur le toit pour abriter les locaux techniques. De plus, la tour Astro revêt une nouvelle façade bleue et l'intérieur arbore également un nouveau revêtement.

 

Confort et efficacité énergétique

À la fin de l'année, 1 200 collaborateurs d'Actiris, du VDAB et de Bruxelles Formation prendront possession du bâtiment. Grâce à l'amélioration de l'isolation et de l'efficacité énergétique, les nouveaux locataires consommeront 60 % d'énergie en moins (chauffage), alors que le coût supplémentaire de ces travaux ne représente que 10 % par rapport à un bâtiment classique.

Par rapport à l'ancien siège d'Actiris au boulevard Anspach, qui n'était plus aux normes régionales, le contraste est grand, au plus grand bonheur des nouveaux occupants et des visiteurs. 150 000 usagers devraient pousser la porte du bâtiment chaque année, reçus par un millier d'employés.

 

GERELATEERDE DOSSIERS