Doorzoek volledige site
16 september 2014

Pose sur plots des dallages extérieurs : avantages et inconvénients

Illustratie | adaprojects.be
Système de revêtement de sol posé sur plots (Source photo : AMB Carrelages) Illustratie | WTCB /CSTC

A l'initiative des Comités techniques Pierre et marbre et Revêtements durs de murs et de sols, le CSTC a constitué un groupe de travail qui prépare actuellement une Note d'information technique consacrée aux terrasses extérieures sur terre-plein. Le présent article a pour objet de faire le point sur une technique de pose parfois retenue dans le contexte des revêtements de sols extérieurs : la pose sur plots.

Avantages

Cette technique consiste à poser le revêtement de sol sur des plots, les joints entre éléments étant laissés ouverts pour y permettre l'évacuation des eaux pluviales.

Ces plots, généralement en matière synthétique, peuvent être de hauteur fixe ou réglable, ceci afin de pouvoir compenser facilement la pente du support ou les défauts de planéité de ce dernier. Notons que certains plots permettent un réglage ultérieur sans démontage du revêtement, possèdent une tête ou à une base inclinable, voire offrent la possibilité de régler indépendamment les dalles qui y prennent appui. La pose sur plots de mortier, généralement maintenus dans des éléments empilables en matière synthétique rigide servant de coffrage perdu, est parfois envisagée compte tenu de son caractère économique, mais elle ne permet pas de réglages ultérieurs.

La largeur nominale des joints est généralement voisine de 5 mm, mais peut être inférieure ou supérieure selon les tolérances dimensionnelles des dalles mises en œuvre et les souhaits du maître d'ouvrage.

L'épaisseur des dalles en pierre naturelle est généralement calculée sur la base de la formule reprise dans la norme NBN EN 1341 intitulée 'Dalles de pierre naturelle pour le pavage extérieur'. L'approche simplifiée qui y est présentée permet de déterminer l'épaisseur des dalles en pierre naturelle pour des formats carrés ou rectangulaires et est applicable à des dalles de dimensions pouvant atteindre jusqu'à 900 x 900 mm maximum. Le tableau ci-dessous reprend les épaisseurs recommandées de quelques types de pierres naturelles pour des formats courants et pour une circulation limitée aux piétons et aux vélos. Dans la pratique, le secteur considère généralement une épaisseur minimale de 4 cm pour les pierres calcaires et de 3 cm pour les granites.

Dans le cas des dalles en béton et des carreaux céramiques, le fabricant détermine lui-même l'épaisseur des dalles à prévoir en fonction de leurs dimensions. Celle-ci est généralement comprise entre 30 et 60 mm pour les dalles en béton et de l'ordre de 20 mm pour les carreaux céramiques.

Les principaux avantages de la pose sur plots sont :

  • la présence de joints ouverts évitant tout risque de fissuration par rapport à des joints obturés
  • l'absence de contact avec un mortier de pose, qui permet dès lors d'éviter la formation de rejets ou de dépôts calcaires
  • la possibilité de démontage non destructif permettant la récupération éventuelle et, dans le cas des balcons ou des toitures-terrasses, un accès aisé à la membrane d'étanchéité et aux avaloirs (facilitant ainsi l'entretien, la recherche de fuite éventuelle, …)
  • la limitation de la hauteur séparant le revêtement de sol des seuils de porte et portes-fenêtres.

 

Poursuivez la lecture de cet article sur le site du CSTC.

GERELATEERDE DOSSIERS