Doorzoek volledige site
29 november 2019

A Bruxelles, la Zone de Revitalisation Urbaine s'étend et se densifie

Illustratie | perspective.brussels

Après une étude approfondie, perspective.brussels a défini la nouvelle Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU). Une quarantaine de secteurs sont ainsi ajoutés à la précédente version, datant de 2016.

 

Afin de revitaliser les quartiers en difficulté, la Région de Bruxelles-Capitale a défini une Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU), périmètre d’intervention prioritaire pour les investissements publics. Cette ZRU rassemble des quartiers en difficulté. Elle a été déterminée par la Région de Bruxelles-Capitale en vue d’améliorer la qualité de vie et l’insertion socio-économique des habitants, et de créer une nouvelle dynamique de développement de l’économie locale. Le périmètre de cette zone avait été actualisé en 2016. Plusieurs dispositifs régionaux sont mis en œuvre dans la ZRU : des Contrats de Quartiers Durables, des Contrats de Rénovation Urbaine, des Primes à la rénovation et à l’embellissement des façades ou encore la majoration de l’abattement des droits d’enregistrement.

Des nouveaux secteurs

Une quarantaine de nouveaux secteurs s’ajoutent à la ZRU 2016, dont les secteurs périphériques composés de grands ensembles de logements sociaux et d’autres territoires en développement, tels que la zone Josaphat et la zone Schaerbeek-Formation (autour du Pont Van Praet). Le nouveau périmètre est toujours défini sur base de critères socio-économiques représentatifs du niveau de précarité (revenu, chômage, densité de population) et ce à l’échelle des secteurs statistiques. La ZRU compte au total 219 secteurs statistiques. Elle représente 19% du territoire régional et 43% de la population bruxelloise. 

Le périmètre sera d’application le 1er janvier 2020.