Doorzoek volledige site
13 juni 2018 | NIELS ROUVROIS

Studio Abstract : des maquettes sur mesure

Illustratie | Studio Abstract
Illustratie | Studio Abstract
Illustratie | Studio Abstract
Illustratie | Studio Abstract

Fin de l’année, le promoteur immobilier Vossemeren Developement va entamer la construction d’un nouveau complexe de bureaux et d’ un hôtel à la sortie de l’autoroute à Menen. Afin de rendre les plans plus vivants, une maquette du projet a été réalisée. C’est le Studio Abstract de Genk qui a fabriqué la maquette que l’on pouvait voir en mars au MIPIM à Cannes.  « La bonne collaboration entre tous les acteurs a donné un beau résultat », explique Philippe Jacques de Studio Abstract.

“Une maquette est clairement un plus pour le client, l’acheteur et son entourage », peut-on lire sur le site internet de Studio Abstract. Cette entreprise jeune et dynamique combine cette façon de voir les choses avec une passion pour l’architecture et sa visualisation à petite échelle. « Nous déterminons ce dont le client a besoin et nous l’appliquons le mieux possible », explique Philippe. « L’impression 3D, la réalisation de maquettes traditionnelles,  paysagères, … Nous travaillons avec le client pour trouver la visualisation qui va avec son projet. »

1 mètre sur 2

Studio Abstract est spécialisé dans le style abstrait mais travaille aussi bien sur des projets traditionnels en couleur et très détaillés. Philippe : « Nous ne nous cantonnons pas à un seul style. Nous nous adaptons, que le projet soit très abstrait ou très détaillé. Egalement pendant le processus de production. Nous déterminons un planning clair et ensuite, il est toujours possible d’améliorer, de compléter ou d’adapter le projet. La maquette que nous avons réalisée pour Vossemeren Development représente notre plus grand projet à ce jour, elle mesure 1 mètre sur 2. Nous avons déjà fait des maquettes plus grandes mais elles étaient alors généralement très peu détaillées. »

Temps record

Vossemeren Development a contacté le Studio Abstract à l’occasion de sa présence au salon immobilier de Cannes. Le promoteur voulait rendre son projet plus attractif et montrer plus que des images 3D. «Mais il y avait un hic : nous n’avions qu’un petit mois avant le début du salon », explique Philippe. « En plus, l’architecte, DB Architecten, était toujours occupé à dessiner les plans. Nous avons donc opté dans un premier temps pour un modèle abstrait, mais grâce à la bonne collaboration avec l’architecte, nous avons pu adapter et détailler la maquette en un temps record. »

En couleur

Uiteindelijk was er zelfs nog voldoende tijd om de maquette te kleuren, waardoor de weergave nóg realistischer werd. Philippe: “Kleur toevoegen kan enkel als we weten welke materialen allemaal gebruikt worden. We hebben alles zo lang mogelijk uitgesteld om zoveel mogelijk juiste info te hebben. De kleuren die je in de maquette ziet zijn dus waarheidsgetrouw. Dit was enkel mogelijk door de goede samenwerking met DB Architecten. We hebben alles mee mogen opvolgen. Een strak tijdsschema en duidelijk overleg was cruciaal.”

Finalement le studio a même encore eu le temps de coloriser la maquette, pour un résultat encore plus réaliste. Philippe : « Nous ne pouvons ajouter de la couleur que si nous connaissons tous les matériaux qui vont être utilisés. Nous avons attendu d’avoir les informations exactes avant de finaliser la maquette. Les couleurs que l’on voit sur la maquette sont dès lors totalement fiables. Cela n’a été possible que grâce à la bonne collaboration avec DB Architecten avec qui nous avons pu tout suivre grâce à des délais et une concertation clairs ».

‘Ramblas’

Een project is geen echt project zonder bepaalde aandachtspunten. “Zo moest bijvoorbeeld de bewandelbare ruimte tussen de gebouwen duidelijk weergegeven worden. In het project werd die ruimte tot ‘ramblas’ gedoopt. Het is eigenlijk een verhoogd wandelplatform”, aldus Philippe. “Ook de parkeergarage onder het gebouw moest uitgelicht worden. Om dat visueel goed voor te stellen hebben we een functie toegevoegd waarbij het gebouw met behulp van een hydraulisch systeem en een afstandsbediening kan worden gelift, zodat de parkeergarage zichtbaar wordt.”

Un projet ne serait pas un vrai projet si il n’y avait pas quelques petits problèmes. Ici par exemple, l’espace accessible entre les bâtiments devait être clairement représenté sur la maquette. Dans le projet cet espace a été baptisé ‘ramblas’. C’est en fait un passage en hauteur», explique Philippe. « le parking en-dessous du bâtiment devait aussi être éclairé. Pour bien présenter cela visuellement, nous avons ajouté une fonction qui, grâce à un système hydraulique et une commande à distance,  permet de visualiser le parking. »

Durabilité

Studio Abstract a aussi eu un problème : la durabilité de la maquette. Philippe : « Nous travaillons notre maquette directement sur un panneau. De cette manière, nous pouvons donner une couleur aux façades, donner une texture à la maquette et la découper au laser. Cette manière de travailler est techniquement beaucoup plus difficile qu’avec du papier, mais ça augmente considérablement sa durabilité. Le papier peut se détacher d’autant plus quand la maquette est exposée à la lumière du jour. Nous attachons beaucoup d’importance à cela, le client paie pour notre produit et nous voulons livrer un produit de qualité. »

Suivi

Aussi bien le promoteur Vossemeren Development que le Studio Abstract sont ravis du résultat final. « Nous avons reçu des commentaires très positifs et ce projet nous a apporté de nouveaux clients. Pendant le MIPIM à Cannes, les réactions étaient aussi très positives. Nous nous sommes même soucié du transport de la maquette vers Cannes et de son retour. Car nous trouvons très important d’assurer un suivi même quand le projet est terminé », dit Philippe.