Feu vert pour le futur siège de la SNCB à la gare du Midi

La Région de Bruxelles-Capitale a délivré le permis de construire pour la rénovation et l’extension du site de l’ancien centre du tri postal de la gare de Bruxelles-Midi, situé avenue Fonsny. Le site accueillera le siège de la SNCB et bon nombre de ses activités opérationnelles. Les travaux devraient débuter dans les prochains mois et seront réalisés par le consortium BESIX, BPC/BPI et Immobel. OMA, Jaspers-Eyers Architects et Assar Architects ont conçu un bâtiment innovant et durable, tout en respectant l’architecture existante.

La Région de Bruxelles-Capitale a délivré le permis d'urbanisme pour le site du Tri Postal à la gare de Bruxelles-Midi. Objectif du projet : rénover et étendre le site localisé le long de l'avenue Fonsny pour permettre d'héberger le siège social et de nombreuses activités opérationnelles de la SNCB.

Seront rassemblées dans un bâtiment d'une superficie de 71.000 mètres carrés l'ensemble des équipes de la SNCB actuellement réparties sur 7 sites autour de la gare du Midi et occupant actuellement 140.000 m². Les travaux devraient débuter dans les prochains mois et seront réalisés par le consortium Besix, BPC/BPI et Immobel. Ils devraient s'achever en 2025. 

Le bâtiment sera accessible au public, notamment grâce à l'activation du rez-de-chaussée. L'interface de la gare avec le quartier sera aussi transformée, avec des espaces animés, agréables et sécurisants au rez-de-chaussée qui pourront accueillir de nouveaux commerces, services ou équipements publics. 

Des espaces reconfigurés

Le projet a pour but premier de repositionner la gare de Bruxelles-Midi, qui concentre l'offre ferroviaire la plus importante du pays. La configuration des espaces et la circulation au niveau des entrées seront améliorées pour que les voyageurs puissent s'orienter plus facilement. L'entrée principale deviendra plus visible et accessible, et le prolongement d'un couloir sous voies jusqu'à l'avenue Fonsny permettra un nouvel accès direct aux quais, et une circulation plus fluide des voyageurs.

Zéro énergie fossile

Le projet répond à plusieurs enjeux de la SNCB en tant qu'entreprise publique. Il optimise son foncier (diminution de plus de 50% de son foncier) avec un projet exemplaire au niveau environnemental (bâtiment passif, zéro énergie fossile, circularité des matériaux, gestion exemplaire de l'eau, augmentation de la biodiversité, etc.).

Il implémente par ailleurs les nouvelles formes d'organisation du travail dans un environnement qui prend en compte un taux de présence sur place de 50% du personnel. Il s'agit également d'un projet innovant au niveau numérique (Smart Building et Digital Twin ou double numérique, technologie qui permet de créer une copie numérique du bâtiment physique en temps réel) et d'optimiser les consommations, l'occupation et la maintenance ainsi qu'une gestion préventive et en temps réel.

Source: Région de Bruxelles-Capitale

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage