Pine Ave : maisons de maître Art Déco à la plage

Cera Stribley Architects a collaboré avec le bureau d'architecture d'intérieur The Stella Collective pour une série de huit maisons de maîtres de 3 étages dans un quartier périphérique de Melbourne, en Australie. Ils y mettent à l'honneur l'architecture Art Déco de la région. 

 

Pine Ave est le projet le plus récent des concepteurs Angle et BuxtonGroup. Les maisons de maître sont situées à Elwood, une banlieue de Melbourne. La région est connue pour ses grandes maisons des années '20 et '30, mais aussi pour sa proximité avec la plage et de l’estran.

Là où la plage et l'art déco se rencontrent

Angle et BuxtonGroup ont collaboré ici avec deux studios bien connus de Melbourne : Cera Stribley Architects a conçu les bâtiments tandis que The Stella Collective s’est occupé des intérieurs. L'intention était de faire se rencontrer des éléments propres à la plage et l'Art Déco très développé dans ce quartier.

Avec une maçonnerie blanche incurvée à chaque angle, l'extérieur des maisons s'inspire des formes rondes populaires à l'époque Art Déco. La matérialité au sommet de la façade est désormais de nature plus industrielle. Un revêtement métallique simple, dans une finition anthracite, est placé à l'arrière-plan, de sorte que les courbes forment l'élément central de la façade. Les murs courbes du bâtiment se retrouvent également à l'avant, où l'on a également une maçonnerie blanche de l’époque Art Déco.

Espace et lumière

Une niche est aménagée à chaque entrée afin de maximiser la quantité de lumière dans cette partie de la maison. Selon les architectes, le creux au-dessus de l'entrée donne un sentiment d'espace et de lumière venant du haut, chose que l'on ne voit pas souvent dans les maisons de ville.

« La plupart des maisons sont orientées vers le nord, elles seront donc incroyablement claires et lumineuses de l'intérieur », explique Lachle Gibson, directeur d'Angle. « La combinaison d'une brise de mer rafraîchissante et de la lumière amène énormément d'énergie organique dans l'espace. Et c'est précisément ce que l'on attend d'une maison sur la baie. »

The Stella Collective a donc voulu créer un intérieur rempli de sensations en renforçant la lumière par des finitions présentant des aspects réflexifs. Cela passe par les robinets en laiton, les armoires et les hottes aspirantes dans les cuisines, les murs blancs, les carrelages blancs et les sols en terrazzo gris clair dans les salles de bain.

Glamour

« Nous voulions donner aux maisons une apparence 'sexy' », déclare Hana Hakim, fondatrice de The Stella Collective. « On a un mélange de 'glamour jet-set' et de boho-chic, mais de façon contemporaine. »  

Le studio allie glamour et fonctionnalité. De cette façon, tout l'espace est réellement utilisé. « Nous voulions que les propriétaires se sentent vraiment chez eux et qu'ils aient de la place pour tout ce dont ils avaient besoin », poursuit Hana Hakim.

« Nous voyions la cuisine et la salle de bain comme des lieux de détente. C'est pourquoi elles devaient être grandes et luxueuses. Les tiroirs occupent beaucoup d'espace. Mais il reste encore suffisamment d’espace pour le savon, le liquide vaisselle... »

Les arrondis extérieurs sont repris à l'intérieur au moyen de menuiseries sur mesure, comme une table avec espace de rangement intégré ou un miroir en laiton et acier noir.

 

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage